Affronter l’hiver avec la médecine chinoise - acupuncture Featured

samedi, 21 novembre 2015 07:28 Written by  Nora slama Morenza

Selon le calendrier chinois, le 7 novembre marque le début de l’hiver. Et l’arrivée des petits maux qui vont avec.

Associé à l’acupuncture et à la médecine traditionnelle, la médecine chinoise est un véritable allié contre les petits bobos de l’hiver. En effet c'est le principe même de la médecine traditionnelle chinoise: prévenir plutôt que guérir. Là-bas, les médecins ne sont d’ailleurs rémunérés que lorsque leurs patients sont sains. Dès qu’ils tombent malades, ils ne sont plus payés.

«Cette façon de faire se base sur une vision globale de l’être humain. La vie est considérée comme étant un équilibre en perpétuel mouvement de deux forces opposées, complémentaires et interdépendantes, le yin et le yang. Lorsqu’elles sont en harmonie, l’individu est en bonne santé. Lorsque l’un ou l’autre prend le dessus ou faiblit, le déséquilibre survient, et la maladie apparaît», explique Nora Slama Morenza, thérapeute et acupunctrice diplômée ASCA/RME, installée à Lausanne. 

Read 47223 times
Rate this item
(0 votes)